Contre Visite Marseille (13) -Contrôle Technique - Securitest

Situé au 52 Avenue Frédéric Mistral, retrouvez toute l’équipe de votre centre SÉCURITEST de Marseille pour effectuer votre contrôle technique ou contre visite !

 

La Contre Visite chez SECURITEST

Tous les véhicules automobiles dont le PTCA est inférieur ou égal à 3,5 tonnes doivent obligatoirement passer un contrôle technique. Il arrive que certains véhicules ne soient pas validés par le contrôle technique et doivent alors effectuer une contre visite afin de valoriser la réparation des défauts.


La contre visite à pour objectif de vérifier si les points défectueux détectés ont été réparés. En moyenne sachez qu’un véhicule sur cinq est soumis à une contre-visite soit un quart des véhicules utilitaires et spécifiques.
Il est donc primordial de bien préparer son contrôle technique afin d’éviter les surprises.

 


Effectuez la contre visite dans un délai de 2 mois maximum

Votre véhicule passe en contre-visite ? Cela signifie que votre PV est défavorable puisque lors du contrôle technique, votre auto présentait des anomalies graves, soit des réparations à effectuer. Ne perdez pas de temps et contactez SECURITEST une fois les réparations effectuées afin de faire valider votre véhicule ! 

Vous pouvez présenter votre véhicule en contre visite dans un délai de 2 mois MAXIMUM. 
ATTENTION : Ne laissez pas passer ce délai de 2 mois : vous seriez obligé de refaire un contrôle technique complet ! Aucune dérogation n’est possible.
 

Véhicules concernés


Véhicules de tourisme
Véhicules légers
Utilitaires (poids inférieur à 3,5 tonnes)
Véhicules de collection



 

La contre visite est validée ?

Le contrôleur appose la vignette sur votre pare-brise et colle le timbre sur le certificat d’immatriculation. Vous êtes en règle et vous pouvez rouler pendant 2 ans, date de votre prochain contrôle (sauf « véhicules de collection », validité 5 ans). 

Votre contrôleur peut aussi vous signaler certains points à surveiller. C’est son rôle d’information et de prévention. Il donc judicieux de faire réparer certains défauts constatés qui ne font pas l’objet d’une contre-visite mais qui peuvent s’aggraver pour des questions de sécurité.